Iaïdo

La Voie du sabre… ou plus philosophiquement : La Voie de l’Unité de l’Être

Le Iaido est une discipline martiale. Une étude qui consiste à maîtriser le maniement du sabre japonais. Le débutant utilise un sabre non tranchant (le Iaïto). L’utilisation du sabre tranchant (le Katana) se fait après cinq ans de pratique.

Le sabre était l’arme principale du Samouraï, c’est par lui qu’il vivait et mourait. On dit que c’était l’Âme du guerrier. Samouraï se traduit par « au service de »… On peut dire que son idéal pouvait ressembler en quelques lignes à celui du Chevalier. Ces guerriers passaient une grande partie de leur vie à exercer le maniement du sabre ainsi que d’autres armes.

Le Katana n’est tranchant que d’un côté ce qui rend son maniement particulier. Il peut être utilisé avec une ou deux mains. Le Iaido est constitué de quatre phases : Nuki tsuke (couper en dégainant), Kiri tsuke (la coupe principale), Chiburui (le nettoyage de la lame) et Noto (le rengainement).

C’est une pratique intérieure, où l’efficacité combative n’est pas recherchée, mais où l’harmonie du corps et de l’esprit dans le mouvement est le travail principal. On dit que le Iaido est une méditation active. L’étude se fait par l’apprentissage de katas qui sont des mouvements pré arrangés. Les techniques se font à partir d’une position à genou ou debout.
Cette discipline s’exerce seul. L’étude prévoit cependant des échanges à deux qui se font avec des sabres en bois (le Boken). Il s’agit du Ken-jutsu et de l’Aïkiken.

Notre école se nomme Muso Shinden Ryu, elle est très répandue au Japon.

Nous sommes affiliés la Fédération européenne d’Iaido.