Giulio Casarini

Giulio Casarini
Né le 12 juillet 1958

D’origine italienne, né au Brésil de parents italiens. J’arrive en Suisse en 1960. Je suis toute ma scolarité à l’école catholique d’Aigle puis je me forme comme électricien sur véhicule et j’obtiens mon CFC en 1980.

Je deviens responsable du suivi des apprentis puis en 1990 me dirige dans l’éducation et j’obtiens un diplôme d’éducateur spécialisé HES en 1996.

Mes premiers pas dans le Budo ont été dans les années 1970, j’avais alors 12 ans, je côtoyais lors mes cours de gymnastique la même salle que les pratiquants d’une école Aïkido Moshisuki, j’ai alors suivi environ 1 an cette pratique sous la direction de Maître Udrisard. Je commence l’étude de la boxe vers l’âge de 17 ans, pendant environ 4 ans. Je suis également une formation de gymnastique et des cours d’accompagnement de jeunes gymnastes et pratique divers sports de combats engagés.

Puis en 1986 je découvre l’Aïkido Tomiki lors d’une démonstration à Genève. Je décide de pratiquer cette discipline qui m’a amené, au niveau des arts martiaux, dans une voie plus saine et ce fût le commencement d’une belle aventure. Je débute l’Aïkido chez Maître Pierre-Alain Zeiter à Bex durant plus de 3 ans, j’obtiens le Shodan JAA par Pietro Bonadei à Genève en 1994 et le 3ème dan BAA lors d’un stage en Angleterre en 2001. Je reçois le Diplôme d’instructeur par Maitre Naryama en 2011.

Je rencontre Maître Pascal Krieger en 1992 lors d’un stage de calligraphie japonaise et commence l’étude du Jodo et de l’Iaïdo en 1995 au sein du club de Montreux, actuellement Musokaï avec Michel Ducret et Michel Colliard. Je fonde avec mon ami Alfio Martig le club d’Aïkido d’Aigle en 1995 que je quitte pour des raisons professionnelles en 2000.

J’obtiens le 3ème dan en Jodo lors du stage d’été en Espagne en 2008. En 2012 la fédération d’Iaïdo me délivre le statut de Shoden (instructeur premier niveau). J’obtiens le 4ème dan en Iaïdo à Genève en 2015.

En 2007 je rencontre Maître Sugino à Neuchâtel de l’école Katori Shinto Ryu et depuis je suis régulièrement la pratique de cette école à Neuchâtel et à la Chaux-de-Fonds au Shugyo Dojo chez Ivan Keller. Je passe mon Shodan devant Maître Sugino en février 2017.

En 2000, je reprends des cours de calligraphie latine (anglaise et gothique) à Toulouse et Paris. Je rencontre en 2009 Maître Andreas Shenck fondateur du Scriptorium de Bâle et dès lors je suis des cours mensuels à Bâle ainsi que régulièrement des stages.

La même année je fonde le groupe Sei Shin Tanren. Le sigle de ce dernier est le pentagramme représentant cinq activités maîtresse du groupe; à savoir, l’Aïkido Shodokan, l‘Iaïdo (Muso Shinden Ryu et le Katori Shinto Ryu), le Jodo, une activité artistique et le don de soi pour le club et pour autrui. Il rappelle le GoJo, les cinq conditions confucéennes ainsi que les cinq éléments.

Giulio Casarini
Rue du Village 25
1923 Le Trétien

Mars 2017